Récupérez 4 points sur votre permis de conduire
Stage de récupération de points

Non-respect de la distance de sécurité

Les distances de sécurité sont nécessaires pour éviter les trop nombreuses collisions par l'arrière.
Contravention 4ème classe (art R412-12)

Sanctions et autres mesures

Retrait de points
3 points
Amende (suivant le cas)
Amende forfaitaire minorée : 90 euros
Amende forfaitaire : 135 euros
Amende forfaitaire majorée : 375 euros
Amende maximum (si passage au tribunal) : 750 euros
Peine complémentaire
Suspension du permis pendant 3 ans maximum

Explications

Non-respect de la distance de sécurité

  1. La règle générale impose un intervalle de sécurité, qui correspond à la distance parcourue pendant au moins 2 secondes. Plus la vitesse est élevée, plus la distance parcourue en 2 secondes est importante. Cette distance de sécurité doit donc dépendre de la vitesse. A titre d'exemple, elle est de 50 m minimum à 90 km/h.
  2. En outre, hors agglomération, les véhicules et ensembles de véhicules, dont le PTAC dépasse 3,5 t, ou dont la longueur dépasse 7 m, qui se suivent à la même vitesse, doivent laisser entre eux un intervalle d'au moins 50 m, quelle que soit la vitesse à laquelle ils roulent. Cet intervalle a pour objet de permettre aux véhicules plus petits de s'intercaler entre 2 dépassements.
  3. Dans certains ouvrages, et notamment des tunnels, une signalisation peut imposer une distance de sécurité minimum. Elle doit être respectée, quelle que soit la vitesse.

Conseils

Plus la vitesse est élevée, plus la distance de sécurité doit être importante. Par exemple à 90 km/h, elle doit être d'au moins 50 m.

  • Pour savoir si vous respectez cette distance sur route, vous avez une astuce toute simple : il faut que vous ayez le temps de prononcer 2 fois “pas si près” entre l'instant ou l'arrière du véhicule qui vous précède passe au niveau d'un point de repère (par exemple un arbre, un poteau ou un panneau…) et l'instant où l'avant de votre véhicule arrive au niveau de ce même point de repère.
  • Sur autoroute, vous pouvez vous guider grâce aux lignes qui délimitent la bande d'arrêt d'urgence. Pour respecter cette distance, vous devez voir au moins 2 lignes de la bande d'arrêt d'urgence entre votre véhicule et celui qui vous précède.
  • Dans les tunnels, lorsqu'un panneau impose une distance de sécurité, des lumières bleues sont fixées sur la paroi. Entre votre véhicule et celui que vous suivez, vous devez voir au moins 2 lumières bleues. Dans les tunnels, cette distance de sécurité doit aussi être respectée à l'arrêt, pour limiter les risques d'asphyxie en cas d'incendie, et permettre aux secours de s'intercaler et d'intervenir efficacement.

Le saviez-vous ?

Respecter les distances de sécurité, c'est :

  • laisser le temps au conducteur de percevoir la situation, de l'identifier, de l'analyser, de prendre la décision et d'agir
  • anticiper, puisque plus vous roulez à distance, mieux vous voyez ce qui se passe devant
  • économiser du carburant et diminuer la pollution, car cette anticipation permet d'assouplir votre conduite
  • réduire les embouteillages, puisque ces distances permettent aux usagers qui débouchent d'autres voies de s'intercaler plus facilement, sans danger

Article(s) officiel(s)

Article R412-12

Modifié par Décret n°2003-293 du 31 mars 2003 - art. 2 JORF 1er avril 2003

  1. Lorsque deux véhicules se suivent, le conducteur du second doit maintenir une distance de sécurité suffisante pour pouvoir éviter une collision en cas de ralentissement brusque ou d'arrêt subit du véhicule qui le précède. Cette distance est d'autant plus grande que la vitesse est plus élevée. Elle correspond à la distance parcourue par le véhicule pendant un délai d'au moins deux secondes.
  2. Hors agglomération, lorsque des véhicules ou des ensembles de véhicules, dont le poids total autorisé en charge dépasse 3,5 tonnes ou dont la longueur dépasse 7 mètres, se suivent à la même vitesse, la distance de sécurité mentionnée au I est d'au moins 50 mètres.
  3. Les dispositions du II ne sont applicables ni aux convois et aux transports militaires et des unités de la police nationale ni aux véhicules des unités d'instruction et d'intervention de la sécurité civile, qui font l'objet de règles particulières.
  4. Pour les ouvrages routiers dont l'exploitation ou l'utilisation présente des risques particuliers, l'autorité investie du pouvoir de police peut imposer des distances de sécurité plus grandes entre les véhicules.
  5. Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.
  6. Tout conducteur qui a contrevenu aux règles de distance prises en application du présent article encourt également la peine complémentaire de suspension, pour une durée de trois ans au plus, du permis de conduire, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l'activité professionnelle.
  7. La contravention prévue au V donne lieu de plein droit à la réduction de 3 points du permis de conduire.

NOTA : Décret 2003-293 art. 8 : Les dispositions des articles 2, 3, 4, 6 et 7 sont applicables à Mayotte.


Contactez-nous !