Récupérez 4 points sur votre permis de conduire
Stage de récupération de points

Changement de direction ou d'allure sans avertir

L'absence de clignotant pour un changement de direction, peut causer un accident.
Contravention 2ème classe (art R412-10)

Sanctions et autres mesures

Retrait de points
3 points
Amende (suivant le cas)
Amende forfaitaire minorée : 22 euros
Amende forfaitaire : 35 euros
Amende forfaitaire majorée : 75 euros
Amende maximum (si passage au tribunal) : 150 euros
Peine complémentaire
Suspension du permis pendant 3 ans maximum

Explications

Changement de direction ou d'allure sans avertir

L'obligation est faîte au conducteur d'avertir avant un changement de direction, un ralentissement ou un arrêt.

Il doit aussi actionner le clignotant chaque fois qu'il s'apprête à quitter un arrêt ou stationnement pour s'engager dans la circulation.

Conseils

Conduire, c'est aussi imaginer ce que perçoivent les usagers qui partagent la route avec vous. Chacun croit à ce que l'autre usager annonce. Si vous voyez un véhicule sans clignotant, vous n'imaginerez pas qu'il va tourner dans votre direction.

Le clignotant est important pour tout le monde, même si la signalisation vous oblige à tourner à gauche ou à droite, et même si aucun usager ne vous suit. Vous croyez parfois être seul, mais vous ne l'êtes pas forcément. Peut-être y a-t-il un piéton prêt à traverser, qui regarde où vous allez, et qui lui, n'est pas sensé savoir qu'un panneau vous oblige à tourner ?

Article(s) officiel(s)

Article R412-10

Modifié par Décret n°2003-293 du 31 mars 2003 - art. 2 JORF 1er avril 2003

Tout conducteur qui s'apprête à apporter un changement dans la direction de son véhicule ou à en ralentir l'allure doit avertir de son intention les autres usagers, notamment lorsqu'il va se porter à gauche, traverser la chaussée, ou lorsque, après un arrêt ou stationnement, il veut reprendre sa place dans le courant de la circulation.

Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article relatives au changement de direction est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.

Tout conducteur coupable de cette dernière infraction encourt également la peine complémentaire de suspension du permis de conduire pour une durée de trois ans au plus, cette suspension pouvant être limitée à la conduite en dehors de l'activité professionnelle.

Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du permis de conduire.

NOTA : Décret 2003-293 art. 8 : Les dispositions des articles 2, 3, 4, 6 et 7 sont applicables à Mayotte.


Contactez-nous !